R.jespo Comines-Warneton - Royale Jespo Comines-Warneton

logo r.jespo
herbe
R.JESPO COMINES WARNETON
ballon1
MATRICULE 2298
joueur de football
Ballon de foot
26/05/19 15H00 R. JESPO 2-0 SK STADEN
Aller au contenu

COMMUNIQUE OFFICIEL DU COMITE DE LA R.JESPO COMINES-WARNETON

Royale Jespo Comines-Warneton
Publié par dans Communiqués ·
Au terme de la présente saison sportive 2018/2019, la collaboration au poste d'entraîneur principal,T1,  avec M.Thierry Clatot ne sera pas renouvelée et cela indépendamment des excellents résultats obtenus.
Mardi 19 mars à 18h00, en présence de quelques membres du comité, il  en a officiellement pris connaissance et à obtenu les éléments qui ont motivé le comité à prendre cette décision.
Peu avant l'entraînement, ce sont tous les joueurs seniors convoqués qui en ont été informés et  qui ont pu émettre l'un ou l'autre commentaire, comme cela avait déjà organisé précedement, loin des révolutions,  pour d'autres entraîneurs.
Nous comprenons que cette décision, difficile à prendre, puisse fortement affecter notre entraîneur et surprendre à la fois, vos lecteurs et l'entourage du club.
Notre entraîneur, Thierry Clatot est en poste depuis plusieurs saisons et le club lui est reconnaissant d'avoir fait monter notre équipe senior de la P4 à la P2 au cours des saisons 2013/2014 à  2015/2016.
Il a pu ainsi écrire les plus belles et récentes pages d'histoire du club.
Son engagement et sa motivation ne sont nullement mis en cause et le comité se gardera bien le droit  
de l'accabler.
En janvier dernier, le comité s'est réuni pour faire le point à la mi-saison sur la situation sportive au niveau du groupe Espoirs-Premières et envisager la reconduction ou non du staff sportif en place pour la prochaine saison 2019/2020.
Finalement, avec les bons résultats engrangés dans les deux formations, il aurait été difficile de changer une équipe qui gagne et c'est ainsi que le président, Jacques Vandermarlière pris l'initiative de poursuivre avec le même coach.

Mais suite à des problèmes de santé et d'ordre privé qui ont écarté notre entraîneur des terrains d'entraînements et matchs durant quelques semaines, le premier soucis pour le club était de savoir s'il ne valait pas mieux que notre entraîneur fasse un pas de côté soit occuper une autre fonction au sein du club mais dans le comité, à moins qu'il ne soit désireux d'occuper un poste de T2 dans un autre club, comme cela lui aurait déjà été proposé peu avant l'entame de la présente saison 2018/2019.
Après sa mûre réflexion, la reconduction du poste de T1 était envisagée et une mise au point effectuée avec l'ensemble du staff.

En janvier, au moment des entretiens pour  la  reconduction 2019/2020 des conventions avec l'ensemble des joueurs seniors de la Jespo, nous avons constaté un bon nombre de réticences au sein des effectifs ainsi que chez certains joueurs externes contactés pour venir renforcer notre équipe.

Nous avons donc objectivement établi  un constat, celui de la perspective d'une "fin de cycle" annoncée et qu'il serait préférable de tourner une page afin d'éviter de  démarrer une prochaine saison avec un sous-effectif de joueurs mais avec en plus, un découragement et un risque de se retrouver rapidement sans entraîneur.

Les présences aux entraînements n'étaient plus aussi importantes, certains joueurs déçus de ne pas être suffisamment alignés prirent leurs distances et les deux noyaux de s'effriter progressivement.
Le 26 février, une mise en garde fut adressée par notre président, Jacques Vandermarlière à tout le staff ainsi qu'aux membres du comité sur la situation préoccupante constatée au sein du groupe Espoirs-P3 et cela malgré les recommandations pourtant déjà clairement définies auparavant. Force est de constater qu’à l’heure actuelle, notre club ne compte pas assez de joueurs afin d’aligner une équipe première et une équipe espoir, ce qui mettrait en péril l’évolution de nos jeunes joueurs.
Les  différents, les tensions se firent au grand jour et les démissions proclamées de nos deux entraîneurs à l'occasion d'un récent derby allaient précipiter notre volonté de vouloir changer de cap.
L'idée envisagée un jour, d'avoir au sein de la JESPO,  une sorte de "Guy Roux " pour la durée,  au poste de T1 à la Jespo, s'est ainsi brusquement et par la force des faits constatés, envolée.
Afin de ne pas lui proposer de "faire la saison de trop" comme T1, il était dès lors préférable d'éviter à notre entraîneur et au club de s'engager pour vivre une saison 2019/2020 cauchemardesque.
Une proposition d'occuper une autre fonction au sein du club lui a été faite.
Le comité reconnait bien volontiers, que le scénario prévu pour les négociations n'a pas pu être scrupuleusement respecté et qu’il aurait mieux valu que la décision soit prise en décembre.
En ma qualité de président, j'en assume la seule responsabilité.
Quant aux candidatures au poste de nouveau T1, elles sont actuellement en cours.  

Au nom du comité.
jacques vandermarlière  
président

Sources de l'article:



Aucun commentaire

Retourner au contenu